Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Oiseau Netique Epigloptaire
  • Oiseau Netique Epigloptaire
  • : Flap ... l'oiseau se pose et puis dépose ... "Dans le désert de ma Pensée S'est envolée la femme oiseau Marquée par l'altérité Dune anamorphosée aux ciseaux"
  • Contact

 Flap

Rechercher

6 septembre 2007 4 06 /09 /septembre /2007 08:29

baiser.JPG 

 

La pression de ma bouche sur tes lèvres charnues
Verse en toi le nectar vibrant de mon amour
Je t'embrase et t'emporte bien au delà des nues
Dans un baiser brûlant qui veut dire toujours

La vague assourdissante des émotions créées
Mêlent à nos sentiments un parfum d'éternel
Et nous couche haletant dans un grand champ de blé
Au contact de ta chair et au goût de ton miel

Et nos langues timides qui bientôt s'apprivoisent
Jouent à des jeux subtils qu'elles ont appris des dieux
Inventeurs du baiser que jamais l’on ne croise
Inventeurs de l'amour pour l'humain envieux

L’émoi qui coule en moi comme une source vive
Elève mon désir de sept degrés charmeurs
L’espace d’un instant il me semble être ivre
D’une joie qui me lie à toi mon joli cœur

Il en va du baiser comme de l'eau d'un fleuve
Il s'écoule en nous afin que l'on s'abreuve
Chatouille nos papilles et nos sens enflammés
Au goût si sensuel de notre bien aimée

Et l'embrun qui nous gifle du vent de nos chimères
Donne à nos sentiments ce petit goût amer
Qui persiste et résiste au rocher des géants
Au delà d'un amour perdu dans le néant

La lave qui s'écoule lentement de mon coeur
Brûle mon corps tendu de sa langue fumante
Mon esprit en délire qui n'est plus que douleur
Verse des larmes pluies aux couleurs flamboyantes



busard

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Quichottine 13/09/2007 08:51

Moi j'aime beaucoup venir te lire... même lorsque je ne dis rien !

Quichottine 11/09/2007 17:58

Je voulais dire... qu'un amour ne meurt jamais, même si l'on s'est trompé de personne... enfin, c'est un peu compliqué... c'était surtout très sot, ce commentaire à brûle pourpoint. Je crois que je me suis brûlée !

busard 12/09/2007 08:43

Flap ... non pourquoi brûlée ... "un amour ne meurt jamais"  ... je complèterais par "totalement" ... il se consume doucement de l'intérieur tel une braise emportant avec lui sa chaleur ...Merci de ces comentaires ... j'apprécie .... vraiment !!!:o )  

audrey 07/09/2007 21:26

Très beau texte. Je reviendrai! audrey

busard 11/09/2007 08:43

Flap ...You're WELCOME !!! 

Quichottine 07/09/2007 11:29

L'amour ne se perd jamais, parfois il s'égare...

busard 11/09/2007 08:48

Flap ... peux-tu développer ?

:o)

Merci