Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Oiseau Netique Epigloptaire
  • Oiseau Netique Epigloptaire
  • : Flap ... l'oiseau se pose et puis dépose ... "Dans le désert de ma Pensée S'est envolée la femme oiseau Marquée par l'altérité Dune anamorphosée aux ciseaux"
  • Contact

 Flap

Rechercher

19 septembre 2007 3 19 /09 /septembre /2007 18:46
Flap ... pour une petite réaction épidermique, genre rejet quant au traitement de l'information tel qu'il nous est imposé !

Le premier principe ... faire du tirage

Qu'importe le sujet pour faire du tirage, il faut faire feu de tout bois. Ne dire que ce qui est polémique, enflammer l'opinion quite à ne lui faire faire entrevoir que l'aspect biaisé des choses. Les faits n'ont pas d'importance. Les experts et spécialistes recherchés sont ceux qui s'autoproclament en tant que tels et ont la plus grande capacité à attirer l'attention de l'auditoire. Le sensationnel, il n'y a que çà de vrai.

Le deuxième principe ... faire du tirage

A la radio, à la télé, dans les journaux, il ya des sujets à la mode et des sujets qui ne le sont pas. Parler de Sarkosy c'est 'in', parler du déclin du socialisme c'est "in", la coupe du monde de Rugby c'est aussi "in", faire peur avec le réchauffement climatique l'est tout autant, angoisser les gens avec les catastrophes naturelles, la grippe aviaire, la vache folle, les pesticides, tout cela c'est "in". Parler des vrais problèmes c'est "out", des joies et des bonheur de la population c'est "out". Parler d'humanité, de principes et de valeurs c'est "out".  

Le troisième principe ... faire du tirage

Même les plus sincères sont pris au piège. J'en prend pour exemple Monsieur Jean-Jacques Bourdin sur RMC qui sous prétexte de transparence ne maintenant s'empêcher de se positionner. Mais il n'est pas le seul. Le tsunami devient un effet du réchauffement climatique, Bernard Kouchner un vat en guerre, et on raconte tout et n'importe quoi l'important étant toujours de faire ... du tirage. On retire certains mots d'une phrase et l'on fait dire n'importe quoi à n'importe qui. La corporation tout entière reprend alors en coeur le message ... qu'importe la personne que l'on blesse, elle a bien un droit de réponse !!!  

Voilà ... un petit flap de grrrrrrrrrrr


busardement

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Quichottine 20/09/2007 10:25

ben, ça fait du bien parfois de grogner !!! tu as raison...