Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Oiseau Netique Epigloptaire
  • Oiseau Netique Epigloptaire
  • : Flap ... l'oiseau se pose et puis dépose ... "Dans le désert de ma Pensée S'est envolée la femme oiseau Marquée par l'altérité Dune anamorphosée aux ciseaux"
  • Contact

 Flap

Rechercher

5 novembre 2007 1 05 /11 /novembre /2007 18:02

Sample001.JPG

 

 

Novembre des bourrasques aux effluves charnelles

Chevauchant dans les plaines et dénudant les arbres

Tu écris de sillions souvenir tarentelle

L’été qui s’est enfuit de mots gisants au marbre

Des tombes qu’on visite

 

Novembre qui étreint nos corps d’un froid si vif

De tes couleurs austères tu peins les paysages

Frissonnant à la vague écrêtée de motifs

Balayant d’un revers les larmes emplies de rage

Des ombres qu’on évite

 

Novembre au chant des âmes qui gémissent et languissent

Ta boue qui colle aux pieds des marcheurs impudents

Blesse les cœurs perdus, les sources qui tarissent

Les émotions joyeuses et les rires stridents

Du plus sombre des rites   

 

Nov’ambre qui présage d’un renouveau prochain

Tu gifles nos visages et fouettes nos ardeurs

Au gel qui s’insinue s’oppose le dédain

De l’éphémère course du temps un peu joueur

Voleur de marguerites   


busard

Partager cet article

Repost 0

commentaires

rier 14/11/2007 01:11

beau texte bon auteur ,bref ,bon choix !!biz maudinette

busard 14/11/2007 08:51

Flap ... et merci Mesdmames pour vos commentaires ... j'en rosis de plaisir !!!

Quichottine 05/11/2007 22:01

Je voudrais te laisser un commentaire mais tous les mots que je pourrais dire seraient un peu "plats" à côté de la richessee de ce poème...J'aime le mois de novembre quand il est dit par toi !

busard 06/11/2007 10:01

Flap .... MERCI !!!!