Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Oiseau Netique Epigloptaire
  • Oiseau Netique Epigloptaire
  • : Flap ... l'oiseau se pose et puis dépose ... "Dans le désert de ma Pensée S'est envolée la femme oiseau Marquée par l'altérité Dune anamorphosée aux ciseaux"
  • Contact

 Flap

Rechercher

3 juin 2008 2 03 /06 /juin /2008 08:48



 

 

Je ne regrette rien pas un mot, pas un geste

De ces années passées à te vivre d’amour

De ces rires et ces pleurs au destin si funeste

J’en assume les formes ainsi que les contours

 

Elles ont creusé en moi de profondes blessures

Et des joies si intenses à nulles autres pareilles

De pleurs rentrés, de vilaines blessures

De sentiments profonds ainsi que des merveilles

 

Je ne regrette rien de ce temps qui s’efface

Inscrit en lettres d’or aux dunes fugitives

Empli de ces moments si fols et si fugaces

Qu’il me laisse le goût de l’encre primitive

 

Il m’a marqué si fort d’un sceau indélébile

Que les chaînes à côté ne sont que des fétus

Emportés par le souffle d’un gamin malhabile

Au cours de ce ruisseau intangible et têtu

 

Je ne regrette rien mais je pense quand même

Que la vie est injuste de laisser s’en aller

Ces petits riens au panier des « je t’aime »

L’éclat de ton sourire et mes tendres pensées



busard

Partager cet article

Repost 0

commentaires

scali 04/06/2008 11:02

Ne rien regretter malgré les blessures pour ne pas avoir à dire 'si j'avais su'. Bonne journée.

busard 05/06/2008 10:32


Flap ... ne rien regretter ... même les pierres du chemin de la vie qui blessent les pieds ... le paysage tout au cours de ce chemin est si beau !!!

Bonne journée


Bandolera 03/06/2008 22:09

Ces mots sont émouvants Busard ... Je suis venue de dire qu'un ami t'attend sur mon blog et ... je repars de chez toi toute chose ! Bon vol ...

busard 04/06/2008 09:21


Flap ... alors j'irais voir cet ami sur ton blog ... bon vol à toi aussi !


Ptitsa 03/06/2008 21:54

"Je ne regrette rien"... une chanson de piaf(s)... que je pourrais chanter aussi. Tes poèmes m'ont particulièrement touchée, qu'ils soient en français ou en espagnol. Merci de ton coucou aviaire... je reviendrai me poser sur les bords de ce nid.Colibriesquement... :)

busard 04/06/2008 09:18


Flap ... merci de cette visite ... jolie colibri !