Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Oiseau Netique Epigloptaire
  • Oiseau Netique Epigloptaire
  • : Flap ... l'oiseau se pose et puis dépose ... "Dans le désert de ma Pensée S'est envolée la femme oiseau Marquée par l'altérité Dune anamorphosée aux ciseaux"
  • Contact

 Flap

Rechercher

24 février 2009 2 24 /02 /février /2009 09:45

 

 

Quand le chant de l'oiseau perce dans le silence
Et que pèse sur lui un vide bien réel
Pleure son âme prise à l'étau de l'absence
Recherchant dans les trilles un petit coin de ciel

La note qui perdure bien au delà du temps
Imprime à la mémoire des couleurs oubliées
De mots remplis de signes, de parfum entêtants
A l'aune d'une source chatoyante irisée

Je remercie la muse au couchant du soleil
Qui laisse dans mon coeur la marque de l'instant
Les yeux tout éblouis comme après un sommeil
Bercé du rêve nu de filles du printemps

Et le goût qui persiste de douceur et d'amer
M'entraîne malgré moi dans un vol audacieux
Où le vent qui me porte est glacé comme fer
Plongé dans des entrailles dédiées à un dieu




busard

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Pauley 18/03/2009 03:16

Comme c'est beau, je me laisse porter par ses ailes et voyage...

busard 31/03/2009 11:17


Flap ... volons donc ensemble !


Quichottine :0010: 07/03/2009 23:47

pourquoi compter quand un poème est joli ?Après tout qu'importe qu'il y ait treize pieds si la chanson est belle ?

busard 10/03/2009 15:46


Flap ... ahhhh ces histoires de pieds ... quel pied !!!

Si un vient à manquer ... on tombe !
Si on en a un de trop ... on est instable !

Le nombre de pied a donc son importance.

Busardement en pied de nez



MARILOU 03/03/2009 15:01

Absence omniprésenteSolitude peuplée de vie...A bientot Busard

busard 04/03/2009 10:56


Flap ... à très bientôt Marilou ... ;O )))


Koka 26/02/2009 09:07

Rien n'est mis au hasard dans ces vers et les mots bien choisis percent les sonorités de sens... Puis-je faire remarquer toutefois qu'il y a quelques petites imperfections dans la versification (cf tout dernier vers : il faut recompter, ça fait 13 !).En totu cas, brao pour ces alexandrins ! 

busard 04/03/2009 10:55


Flap ... l'oiseau compte 12 ??? mais peut-être que cela est dû à la prononciation ... merci de ce commentaire et de ce passage dans le nid ...