Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Oiseau Netique Epigloptaire
  • Oiseau Netique Epigloptaire
  • : Flap ... l'oiseau se pose et puis dépose ... "Dans le désert de ma Pensée S'est envolée la femme oiseau Marquée par l'altérité Dune anamorphosée aux ciseaux"
  • Contact

 Flap

Rechercher

13 avril 2007 5 13 /04 /avril /2007 10:34

 

La lame file sifflant les serpents  

En une danse étrangement lucide  

Virevolte et s’infiltre aux fontaines de sang   

Guidée par une main acide  
 

Elle donne la mort et elle prend la vie   

Fiévreuse d’une rage avide  
Et le froid de l’acier s’insinue à l’envie   

Des larmes aux couleurs humides

Sonnant de déception de ne pouvoir tuer  
 

Etincelles bleuies de frustrations entières   

Eclat mat et vibrant de violence indomptée
La lame est possédée par l’honneur du guerrier

Qui la brandit bien haut aux idées vertueuses 

De la foi, de la loi, du bon droit coutumier 

Au respect de la règle dictée incestueuse 

Mais la lame est perdue au delà de son âme

Quand elle ne sert plus qu’au travers d’une balle
 

Qui déchire cet air sec détonnant de la flamme 

A ce cœur éclaté du rythme qui s’emballe
La balle silencieuse fusionne la chair
 

De ce doigt qui appuie, appuie, appuie
Anonyme et discrète frappant en un éclair
Terreur de cet ennui, ennui, ennui.
La lame choque la lame amère

 

busard

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires