Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Oiseau Netique Epigloptaire
  • Oiseau Netique Epigloptaire
  • : Flap ... l'oiseau se pose et puis dépose ... "Dans le désert de ma Pensée S'est envolée la femme oiseau Marquée par l'altérité Dune anamorphosée aux ciseaux"
  • Contact

 Flap

Rechercher

8 juillet 2010 4 08 /07 /juillet /2010 22:15

matin-de-juin-2010-a.jpg

 



Tes mains volètent, oiseaux volages
Décrivant dans le ciel des volutes si sages
Que le rêve se crée, remplissant mon esprit
Eblouissant mes vœux de douleurs et de cris

Et tu tournes sans fin, tu tournes, tournes encore
Arabesques vibrant au rythme de mon Noor
Le jasmin se répand à l'onde provocante
Et se fond dans le miel et la cannelle ardente

Fugace, libérée, image sur image
Xérès au goût de sable qui fait croire aux mirages
L'Ichk aux cheveux geais prend l'aile du Taïr
Effaçant ma raison et tous mes souvenirs

Et quand coule le sable s’échappant de mes doigts
Aux fuyantes secondes de mon cœur en émoi
Mes yeux voient ton visage de désirs incrusté
Et ma larme s’éprendre une fois libérée

Demain ne sera pas, aujourd’hui désespère
De ce grand sentiment au parfum délétère
Ne reste que des mots, de ces grands mots couchés
Dont l’Histoire ne garde que le goût du péché.

Tes mains volètent, oiseaux volages
Et mon cœur bat, dernier hommage
Un pas suivi d’un pas et la marche reprend
Soulageant dans l’effort la peine du présent.



busard
le 8 juillet 2010

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires