Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Oiseau Netique Epigloptaire
  • Oiseau Netique Epigloptaire
  • : Flap ... l'oiseau se pose et puis dépose ... "Dans le désert de ma Pensée S'est envolée la femme oiseau Marquée par l'altérité Dune anamorphosée aux ciseaux"
  • Contact

 Flap

Rechercher

13 octobre 2009 2 13 /10 /octobre /2009 21:58




Dans ce lit tout défait
Que de rêves j’ai fait.

Je suis parti en guerre
Blessé cent ennemis
Et tué tout autant.

J’ai ramé en galère
Pour y être punis
De mes crimes d’an tant.

Je m’y suis suicidé
De diverses manières
Pour pleurer l’orchidée
De ma noire bannière
Afin de me noyer
Dans des larmes de vin.

J’ai vécu mille amours
Connu mille bergères
D’une beauté parfaite.

Je les ai embrassé
Je les ai caressé
Et je les ai aimé
Mais j’ai aussi crié
Quand au lever de l’aube
Leurs formes m’échappaient.

Dans ce lit tout défait
Que de rêves j’ai fait



busard

Repost 0
12 octobre 2009 1 12 /10 /octobre /2009 21:26



 

 

L'homme d'or est en nous
Et il cache sa peine
Dans des coins un peu mous
En parlant d'anathème

Il apparaît la nuit
A l'ombre de la lune
Dans un regard qui fuit
Au delà des rancunes

De mots il est paré
Comme un roi de légende
Adoré par la fée
Tout prêt de Brocéliande

Un être d'exception
Vit en chacun de nous
Flambant de la passion
De ses rêves un peu fous

L'éclat de ses pupilles
Fait entrevoir la fleur
Posée sur la mantille
De son propre bonheur

La suie qui le recouvre
N'empêche pas l'éclat
Du diamant que l'on trouve
Dans son coeur délicat

L'homme d'or est en nous
Il faut le reconnaître
A ces signes tabous
Qui font de lui le maître

Destinée Destinée
Décides-tu pour nous ?
Non ! Je vais te montrer
Cet homme d'or en nous



busard

Repost 0
24 septembre 2009 4 24 /09 /septembre /2009 19:59








































Let me go flying to your nest

Singing like a bird in the sky

I promise, I will eat humble pie

Becoming cream of crop and your best

 

And my tears going down to your mouth

Like a leaf falling down from the tree

You will stay all my life my one South

Over the hill till the end by the sea

 



busard

Repost 0
9 septembre 2009 3 09 /09 /septembre /2009 15:25
Flap .... quelle désespérance !!! 

Les radios, la télé, les journaux se font tous l'échos de cette douleur extrème que représente pour chacun notre sélection nationale. En cause le sélectionneur ... et pour certains son équipe !!!

Seul un gratuit ce matin a pris leur défence (voir ci-dessous) :


"ne pas jeter sur la voie publique" 

vraiment busardement

Repost 0
4 août 2009 2 04 /08 /août /2009 18:16
Flap ... la question de Laurent méritait d'être soulevée :

Et si la Terre s'en sortait toute seule ?



La capacité de la Terre à innover et à s'adapter a été en effet maintes fois démontrée mais bien sur, il nous faut dans ce cas accepter le changement et ce n'est pas chose facile.

Nos sociétés modernes veulent tout contrôler, tout maîtriser, même et surtout le climat. La routine est notre règle absolue et rien ne doit venir la perturber.

Alors on joue à se faire peur et on prend sur nos épaules la responsabilité de la catastrophe finale. Quelle prétention !!!

Médiatiquement c'est vendeur.
Politiquement, la peur a toujours été un moyen de fédérer les foules.
Humainement c'est une façon de nous renvoyer à notre humanité que l'on a trop tendance ces temps ci à cacher.

Il est bien entendu que l'on a le devoir de s'améliorer mais la pensée unique et le politiquement correct souvent empêchent l'esprit critique.  La simplification des phénomènes réduit la pensée   scientifique.  Le principe de précaution paralyse. Comment dans ce cas avancer, innover, faire oeuvre de progrès ?    

Les nouveaux tyrans de l'écologie assènent des vérités partielles et incomplètes. Oubliant le passé, on l'idéalise. Mais qui se souvient des famines et des maladies ? Qui se souvient que l'espérance de vie ne laissait à nos ancètres que l'espoir d'une vie fugitive ? Qui se souvient du labeur qui était nécessaire à leur survie ?

L'information manipulée nous montre le dérisoire :
La grippe A H1N1 a fait  700 morts dans le monde.
Le suicide plus de 17 000 par an rien qu'en France.
Le paludisme plus de 700 000 dont une majorité d'enfants en Afrique.

Où sont nos priorités ? Quelle est notre morale ? Nos valeurs ? 

busardement


PS :  prochain contact début septembre
Repost 0
22 juillet 2009 3 22 /07 /juillet /2009 16:40
Flap ... pour une proposition d'aventure

Il est de ces livres qui vous surprennent, "Le petit prince", "Johnathan Levingstone le goéland", et qui impriment leur trace profondement dans votre esprit. "Le livre du voyage" est de ceux-là !
 
Pris tel un insecte dans une toile d'araignée, je l'ai lu avidement.



.... à présent je vous le laisse découvrir !


busardement
Repost 0
10 juillet 2009 5 10 /07 /juillet /2009 11:20
Flap ... je laisse à votre sagacité ce lien et l'article qu'il contient ... je trouve cette réponse admirable, pleine de malice et d'intelligence !



L’Africain et son histoire



http://yveslebelge.skynetblogs.be/post/7114640/segolaine-et-le-senegal#commentform


===============================================================================================


Je m'absente quelques jours !

A très bientôt

busardement
Repost 0
9 juillet 2009 4 09 /07 /juillet /2009 09:50


 

Quelques réflexions de mon cru :

 

La barrière traditionnelle de l’éditeur et de l’argent n’étant plus de mises sur le web, la poésie,  la littérature et l’art en général, ont une vigueur jamais égalée tant en qualité qu’en quantité.

 

En effet, de nombreux sites et blogs offrent à l’internaute curieux l’occasion d’approcher vraiment des œuvres précieuses et rares. Un tel souffle artistique, que l’on pourrait qualifier quasiment de lyrique, démontre d’une créativité sans équivalent dans l’histoire du monde où chacun devient à la fois acteur et spectateur de l’acte créatif.   

 

De nouveaux concepts en matière d’art apparaissent :

 

  • Le Global’art qui consiste à lier avec soins différentes œuvres entre elles comme la poésie, la peinture et la photographie
  • Le Look’art qui consiste dénoncer des travers économiques, sociaux ou politiques
  • Le All’art qui consiste à créer une œuvre collective

 

En voici un exemple, créé sur le forum du « Café des amis » il y a de cela pas si longtemps :

 

Exercice collectif sur … Le Bonheur …

 

 

Le bonheur est instant fugitif et précieux
Une fusion trop brève de cristal et de feu
Il apporte gaieté et la joie dans nos cœurs
Et nous fait oublier un peu tous nos malheurs

Le bonheur est instant fugitif et précieux
Un joyau, un trésor camouflé par des dieux
Sur ce chemin pavé d'amours jolis déçus
Moment que l'on savoure alors sans retenue

Le bonheur est instant fugitif et précieux
Que l'on ne trouve pas à tous les coins de rue
La sève de nos vie qui coulent dans tes yeux
Marque de sa tendresse mon âme toute nue

Partageons en commun ces moments délicieux
Ne refusons plaisir ni le fait d'être heureux
Le bonheur si fragile est source d'éphémère
Qui s'écoule et s'enlise au milieu du désert

Le bonheur est un instant fugitif et précieux
Qui scintille il me semble aux couleurs de tes yeux
Le bonheur est un instant fugitif et précieux
Une larme de verre que pleurent tous les dieux

Comme un cri de busard qui résonne joyeux
Il nous suffit d'écrire des poèmes chantants
Et de les écouter au ciel bleu en pensant
Que le cri du busard résonne dans les cieux

Je suis un voyageur du temps et de l'espace
Assis près des Anciens de la si noble race
Ils parlent des jours durant du secret bien gardé
Et attendent qu'enfin il leur soit révélé

Le bonheur, le bonheur, le bonheur, la bonne heure !
Rapport direct au cœur, oublie de ses rancœurs
Sortir de sa torpeur et maîtriser ses peurs
Pas un leurre d'ailleurs suffit d'avoir un chœur

Le bonheur qu'on veut avoir gâte celui qu'on a
Et dès qu'on l'a il part bien au loin tout là bas
Du sable de tes mains il s'enfuie sans espoir
De pouvoir le garder au creux du verbe avoir

Le bonheur horizon de mes ailes blessées
Etoile à laquelle je me sens condamné
Goutte de sang que j'offre à l'orchidée sauvage
Le bonheur est à l'heure mais il faut être sage

Et au vent favorable tu décolles bonheur
Au souffle si brûlant de ce soleil couchant
Le sourire marqué dans ce joli voyage
Au regard d'une fée offerte en présage

Des millions de visages ont le sourire aux lèvres
On trouve en toi les gages qui embrasent nos rêves
Bonheur tu ne crois pas à tous ces mots d'adieu
Car tu es près de moi toujours là, près du feu

Dans l'écrin de mon cœur se trouve le bonheur
C'est un peu toi et moi, c'est nous mais c'est si peu
Si peu mais tant et tant qu'il est désormais l'heure
De marcher tête haute et d'aimer même un peu

Le bonheur est un mal dont l'âme est la victime
Sais tu ce qu'est l'amour ? Ne soit pas magnanime !
Maudit soit le moment où l'amour vint me voir
Il emporta mon âge et avec mes espoirs

Pour tenter la fortune et laisser mon bien être
Arrachant à la vie un semblant de paraître
Usons puisqu'ils sont là de ces mots prétentieux
Qui donnent à l'impuissance cet aspect langoureux

Magie heures figées et cadran arrêté
Mignardise enchantées sous la voute étoilée
Et oublier l'instant pour mieux bannir demain
Le bonheur si fragile souvent est incertain 



plus d'un quinzaine de personnes et busard

Repost 0
7 juillet 2009 2 07 /07 /juillet /2009 17:36




Voilà à quoi pourrait ressembler la commande d'une pizza en 2015, ou les dérives de l'interconnexion des données informatiques ...

 


Standardiste :
Speed-Pizza, bonjour.

Client :
Bonjour, je souhaite passer une commande s'il vous plaît.

Standardiste :
Oui, puis-je avoir votre NIN, Monsieur ?

Client :
Mon Numéro d'Identification National ? Oui, un instant, voilà, c'est le 6102049998-45-54610.

Standardiste :
Je me présente je suis Habiba Ben Saïd. Merci Mr Jacques Lavoie. Donc, nous allons actualiser votre fiche, votre adresse est bien le 174 avenue de Villiers à Carcassonne, et votre numéro de téléphone le 04.68.69.69.69. Votre numéro de téléphone professionnel à la Société Durand est le 04.72.25.55.41 et votre numéro de téléphone mobile le 06.06.05.05.01. C'est bien ça, Monsieur Lavoie ?

Client (timidement) :
Oui !!

Standardiste : Je vois que vous appelez d'un autre numéro qui correspond au domicile de Mle Isabelle Denoix, qui est votre assistante technique. Sachant qu'il est 23h30 et que vous êtes en RTT, nous ne pourrons vous livrer au domicile de Mle Denoix que si vous nous envoyez un XMS à partir de votre portable en précisant le code suivant : AZ25/JkPp+88.


Client :
Bon, je le fais, mais d'où sortez-vous toutes ces informations ?
 
Standardiste :
Nous sommes connectés au système croisé, Monsieur Lavoie.

 

Client (soupir) : Ah bon !.... Je voudrais deux de vos pizzas spéciales mexicaines.

Standardiste : Je ne pense pas que ce soit une bonne idée, Monsieur Lavoie.

Client : Comment ça ???...

Standardiste : Votre contrat d'assurance maladie vous interdit un choix aussi dangereux pour votre santé, car selon votre dossier médical, vous souffrez d'hypertension et d'un niveau de cholestérol supérieur aux valeurs contractuelles. D'autre part, Mle Denoix ayant été médicalement traitée il y a 3 mois pour hémorroïdes, le piment est fortement déconseillé. Si la commande est maintenue la société qui l'assure risque d'appliquer une surprime.

Client : Aïe ! Qu'est-ce que vous me proposez alors ?...

Standardiste : Vous pouvez essayer notre Pizza allégée au yaourt de soja, je suis sure que vous l'adorerez.

Client : Qu'est-ce qui vous fait croire que je vais aimer cette pizza ?

Standardiste : Vous avez consulté les "Recettes gourmandes au soja" à la bibliothèque de votre comité d'entreprise la semaine dernière, Monsieur Lavoie et Mle Denoix a fait, avant-hier, une recherche sur le Net, en utilisant le moteur www.moogle.fr avec comme mots clés soja et alimentation. D'où ma suggestion.

 

Client : Bon d'accord. Donnez-m'en deux, format familial.

Standardiste : Vu que vous êtes actuellement traité par Dipronex et que Mle Denoix prend depuis 2 mois du Ziprovac à la dose de 3 comprimés par jour et que la pizza contient, selon la législation, 150 mg de Phénylseptine par 100 g de pâte, il y a un risque mineur de nausées si vous consommez le modèle familial en moins de 7 minutes. La législation nous interdit donc de vous livrer. En revanche, j'ai le feu vert pour vous livrer immédiatement le modèle mini..

Client : Bon, bon, ok, va pour le modèle mini. Je vous donne mon numéro de carte de crédit.

Standardiste : Je suis désolée Monsieur, mais je crains que vous ne soyez obligé de payer en liquide. Votre solde de carte de crédit VISA dépasse la limite et vous avez laissé votre carte American Express sur votre lieu de travail. C'est ce qu'indique le Credicard Satellis Tracer.

Client : J'irai chercher du liquide au distributeur avant que le livreur n'arrive.


Standardiste : Ça ne marchera pas non plus, Monsieur Lavoie, vous avez dépassé votre plafond de retrait hebdomadaire.

Client : Mais ?... Ce n'est pas vos oignons ! Contentez-vous de m'envoyer les pizzas ! J'aurai le liquide. Combien de temps ça va prendre ?

Standardiste : Compte-tenu des délais liés aux contrôles de qualité, elles seront chez vous dans environ 45 minutes. Si vous êtes pressé, vous pouvez gagner 10 minutes en venant les chercher, mais transporter des pizzas en scooter est pour le moins acrobatique.

Client : Comment diable pouvez-vous savoir que j'ai un scooter ?

Standardiste : Votre Peugeot 408 est en réparation au garage de l'Avenir, par contre votre scooter est en bon état puisqu'il a passé le contrôle technique hier et qu'il est actuellement stationné devant le domicile de Mle Denoix. Par ailleurs j'attire votre attention sur les risques liés à votre taux d'alcoolémie. Vous avez, en effet réglé quatre cocktails Afroblack au Tropical Bar, il y a 45 minutes. En tenant compte de la composition de ce cocktail et de vos caractéristiques morphologiques, ni vous, ni Mle Denoix n'êtes en état de conduire. Vous risquez donc un retrait de permis immédiat.

Client : > @#%/$@& ?# !

Standardiste : Je vous conseille de rester poli, Monsieur Lavoie. Je vous informe que notre standard est doté d'un système anti-insulte en ligne qui se déclenchera à la deuxième série d'insultes. Je vous informe en outre que le dépôt de plainte est immédiat et automatisé. Or, je vous rappelle que vous avez déjà été condamné en juillet 2009 pour outrage à agent.

Client (sans voix) : ....

Standardiste : Autre chose, Monsieur Lavoie ?

Client : Non, rien. Ah si, n'oubliez pas le Coca gratuit avec les pizzas, conformément à votre pub.

Standardiste : Je suis désolée, Monsieur Lavoie, mais notre démarche qualité nous interdit de proposer des sodas gratuits aux personnes en surpoids. Cependant à titre de dédommagement, je peux vous consentir 15 % de remise sur une adhésion flash au contrat Jurishelp, le contrat de protection et d'assistance juridique de Speed assurance. Ce contrat pourrait vous être utile, car il couvre, en particulier, les frais annexes liés au divorce. Vu que vous êtes marié à Mme Claire Lavoie, née Girard depuis le 15/02/2008 et vu votre présence tardive chez Mle Denoix, ainsi que l'achat il y a une heure à la pharmacie du Canal d'une boîte de 15 préservatifs et d'un flacon de lubrifiant à usage intime. À titre promotionnel, je vais faire joindre aux pizzas un bon de 5 EUR de réduction pour vos prochains achats de préservatifs valable chez Speed-Parapharma. Toutefois veuillez éviter les pratiques susceptibles d'irriter les hémorroïdes de Mle Denoix, pour lesquelles Speed-Parapharma se dégage de toute responsabilité. Bonsoir Monsieur et merci d'avoir fait appel à Speed Pizza.



 


Repost 0
2 juillet 2009 4 02 /07 /juillet /2009 16:25

 

 

 

Quand tu entends dans le lointain
L’oiseau siffler sur le chemin
Crois-tu vraiment que sa chanson
S’adresse à toi par compassion

Etonnante est ta vanité
Qui fait tienne toutes choses créées
Attend un peu le retour du printemps
Pour enfin voir arriver le beau temps

Reste alors à trouver la mesure
Qui permet de changer de la façon la plus sure
Le monstre hideux caché dans l’épais corps
Du roi des fées au royaume des morts



 


busard




Repost 0