Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Oiseau Netique Epigloptaire
  • Oiseau Netique Epigloptaire
  • : Flap ... l'oiseau se pose et puis dépose ... "Dans le désert de ma Pensée S'est envolée la femme oiseau Marquée par l'altérité Dune anamorphosée aux ciseaux"
  • Contact

 Flap

Rechercher

13 avril 2010 2 13 /04 /avril /2010 13:41

DSCN0185.jpg

 

Flap ...

 

“Don’t try to be coherent all the time; discover the joy of being a surprise to yourself. Being coherent is having always to wear a tie that matches your socks. It means being obliged to keep tomorrow the same opinions you have today. What about the world, which is always in movement? As long as it doesn’t harm anyone, change your opinion now and again, and contradict yourself without feeling ashamed – you have a right to that! It doesn’t matter what the others may think – because they are going to think that way no matter what.”

 

Paulo CUELHO

Repost 0
8 avril 2010 4 08 /04 /avril /2010 21:01

DSCN0225.jpg

 

Flap ...

 

quand les journalistes se mettent au dessus des lois, au dessus de la morale et de l'éthique, quand rien ne compte plus pour eux que de promouvoir l'image, l'opinion personnelle, quand les faits sont défaits et que la façon de raconter l'histoire prévaut pour mieux la vendre, alors il y a danger que la "bête" ne reviennent.

   

 Que France Inter se prette à ce jeu et que le seul recour soit d'écouter une radio étrangère, me rend honteux !

 

 

busard

Repost 0
7 avril 2010 3 07 /04 /avril /2010 22:03

 

 

  

Larmes salées

Puissante de douleurs et de rêves

Larmes oiseaux

S'envolant aux embruns de la grêve

 

Tu coules sur ma joue

Aux sentiments abstraits

Et loin de mon courroux

Te répends sans aprêt

 

Larmes fluides corporelles

A l'essence impure

Larmes ailes d'hirondelles

Indolentes obscures

 

 

 

busard

Repost 0
29 mars 2010 1 29 /03 /mars /2010 08:37
DSCN0234.jpg


Silence
Puisé à l'infini de ton absence
Cicatrice béante de mots inconsistants

Le vol
Lourd mais gracieux
Et je danse à la recherche de proie tant désirée

J'appelle
Chant d'oiseau qui se perd
Mélodie suave aux essences corporelles

Xeres
Capiteux qui se trouble
Aux volutes des mes pensées amères

Fragrance
De soie froissée
Et de jeux éternels répétitifs et lancinants

Mots
Comme échappatoire
En réponse aux mots, incantatoires




busard
Repost 0
26 mars 2010 5 26 /03 /mars /2010 15:35

 guiness

 

 

L'espace est figé dans le temps
Et la clarté du jour s'estompe
Nous ne sommes plus au printemps
Car le brouillard ce soir me trompe

L'action de mon corps immobile
Me donne l'esprit vagabond
Non, je ne suis pas débile
J'écris et me prends pour James Bond

Et les sirènes hurlent infernales
Pour empêcher mon évasion
Mon visage luit sous le hâle
De tout ce qui n'est qu'illusion

Et le papier se froisse acide
Répandant son âcre saveur
Sur la coiffure de mes ides
Dans les traces d'un vers baveur





busard
Repost 0
23 mars 2010 2 23 /03 /mars /2010 17:30
compteur-de-blonde.jpg

No comments !


busard
Repost 0
17 mars 2010 3 17 /03 /mars /2010 22:06

arena.jpg

 

 

La arena del desierto a las curvas tan perfectas
Vela de un ocre calor de los ojos tan malévolos
Que se creería ven fieras sobre el pico
Dunas sobre tus labios de un rojo tan gracioso 



La arena del desierto que se pasa en olas
Tumultuosas dobla al sol de las ideas
De dátiles cuya miel no me parece ya insípida
Y fortín que asedio de todos mis pensamientos 



La arena del desierto a los reflejos de la aurora
Centelle de la sonrisa y el borde delicioso
De tus palabras susurres y pagadas de la ánfora
A mi oreja agua de un barro tan precioso 



La arena del desierto está al corazón de la tierra
Sufrimiento lancinante a los pies del hombre azul
De su mirada perdida tan pura y tan severa
Ardan arbusto de amor obstruido por el fuego 



La arena del desierto hace nacer de las rosas 
A las lágrimas de las ingenierías perfumadas al Adén
La que sed sellada al rumor que me atrevo
Estrellas Aldebarán Sirias Amel Amen

 


busard
Repost 0
17 mars 2010 3 17 /03 /mars /2010 21:52
foret.jpg

 

A la femme que j’aime
A ses yeux malicieux
A ses mains qui m’enchaînent
A sa voix qui m’émeut

A la vie qui m’entraîne
A son chant délicieux
A son chemin de peine
A ses rires gracieux

A la peur, au courage
Aux sentiments du preux
Au mélange des âges
A la joie d’être heureux

A l’ami qui est là
A ses conseils précieux
A ses blagues et ses choix
A ses rires, à ses jeux

Aux enfants, au partage
Aux parents et aux gens
A ce si vieil adage
A l’amour, à l’argent

Au pouvoir, à la force
A la lutte, au combat
A l’arbre et son écorce
A l’épée que voilà

A celle qui me lit
A l’oiseau si pressant
Aux mots qui me relit
A son si joli chant

A la beauté du diable
A sa ruse éternelle
A Dieu qui a l’étable
Est né sous le soleil

A  l’esprit et à l’âme
A l’humble serviteur
A l’idée et à l’arme
A toi, à moi, à toi, à moi, …


busard

Repost 0
17 mars 2010 3 17 /03 /mars /2010 00:04
gargouille.jpg

Flap ... l'oiseau se pose

Gardien de ta vie perché sur la ville
Il veille à tes jeux benins mais ridicules

Tes choix bercés de doutes malhabiles
Explosent tes rêves en bulles

Froide est l'âme sans amour
Je pleure


busard
Repost 0
2 mars 2010 2 02 /03 /mars /2010 22:29
Prague.jpg


Cette photo, je l'ai prise au cimetère juif de Pragues dans lequel les tombes s'entassent superposées sur plusieurs niveau par manque de place. La mort en HLM si l'on veut transposer. Que vous inspire-t-elle ?



busard
Repost 0